15 juin 2016

Hey !   Incroyable. Je ponds un article hier sur la somatisation et ? Ce matin je me réveille avec une double tendinopathie des hanches. Oui, oui. L'univers se fout de ma gueule. - Il a pas tort, je fais tout de travers. Donc voilà, on y est. Le point où tu pensais que ça ne pouvait pas être pire - pas d'amis, dilemme professionnel impossible, pas de mec, pas d'estime de toi, des kilos bel et bien repris en bonne quantité, et la boule dans la gorge quotidienne. Et où, en fait, si, ça peut être pire : ne plus pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 22:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 juin 2016

Et alors il s'est passé quoi depuis novembre 2015?

Oui, la fille qui n'a aucune honte à revenir se pointer ici, sans transition. Ben quoi. Vous me manquiez....(rhétorique bloguesque de bas étage, je n'assume pas). En fait je ne sais pas trop s'il reste des gens ici. Bonjour? Donc pourquoi cette absence? Alors que vous guettiez, j'en suis sûre, mes énièmes égarements sentimentalo-diétético-runnesques tels des assoiffés? (bande de voyeurs) Alors, cette absence? De vagues tentatives de vivre dans le réel plutôt que dans le virtuel ? (mouais) (l'un et l'autre ne sont pas... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 21:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 novembre 2015

Moins. Plus. Tout. Rien. Et ça aussi.

  Marre du toujours plus. Marre des topbodychallenge, des toujours plus mince, plus gainé, plus sculpté Marre des ultras, des pays les plus lointains, des sommets les plus hauts Marre des plus rapides, des plus endurants, des plus extrêmes Marre de la course aux RP, des sub machins Marre des plus de concours, plus de cadeaux, plus de montres, plus de photos sublimes, plus d'amis, plus de tout. Je sature de tout ça. Je joue le jeu depuis tant d'années. Pour ne pas être à part. A part de la grande communion des... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 22:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
17 novembre 2015

epiphanie

13. 13 jours sans run. Dont 5 sans aucune activité physique (je ne pouvais pas marcher). Puis de la marche "cassée", lente, avec un balais dans le dos et la douleur qui crie dès le moindre mouvement de cambrure. O ma lordose, je t'aime parce que tu me donnes ma cambrure de femme, et je te hais tellement quand tu me causes ces lumbagos. Ces 13 jours m'ont laissé le temps d'analyser le cheminement vers le lumbago : de l'auto pression que je me suis mise toute seule comme une grande sur le dos, pour "performer" à la Rochelle et... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 21:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 novembre 2015

Blessé ?

Quelques petites statistiques concernant les conséquences personnelles et sociales de la blessure chez le runner. (toute ressemblance avec...ayant existé...etc) Requêtes run et blessure sur google : +99%  ("courir 20km avec un lumbago" "quel frac court avec une fracture de fatigue" "faire un marathon en EFavec une double tendinite de la hanche" / "Paris Versailles sur un pied, estimation d'allure" /  "quelle perte VMA pour 15j d'arrêt" / "soigner l'aponévrosite par l'hypnose" / "quelle fonte musculaire pour 2 jours... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 00:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 novembre 2015

On n'a pas toujours ce qu'on veut. Même si ce qu'on veut est raisonnable et sur le papier possible pour tout un tas de gens. Même si l'on se donne les moyens de l'avoir. J'ai voulu construire un foyer avec un homme que j'aimais. L'univers n'a pas voulu. Il a fallu réajuster ses désirs à la réalité. Pour la course, c'est pareil. J'ai voulu réussir un marathon. J'ai soigné mes entraînements, ma récupération, mon équilibre alimentaire, mon sommeil, mes relations. J'ai été disciplinée, vigilante, sereine et heureuse pendant un mois. Et... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 13:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

20 septembre 2015

Les Pittoresques du Bois

Courir 3 à 5 fois par semaine dans le Bois de Vincennes depuis trois ans, ça finit par te le rendre familier. C'est ton Bois. Ca t'agace quand tu n'y es pas seule. Comment osent-ils venir chez toi ? Parfois tu dois même prendre le côté droit du chemin alors que tu préfères le gauche. Scandaleux. La course ou la marche, les endorphines ou l'oxygène. La beauté des arbres, la paix ambiante, les odeurs, les couleurs magnifiques en toute saison. Quoi, ils y seraient sensibles aussi ?  Certains, tu leur pardonnes. Tu les remarques.... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 14:35 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
11 septembre 2015

Enlisement, jour 26. Depuis le 15 août, je descends doucement, tentant de me battre, mais constatant la stérilité des efforts, la force du des-espoir. Se battre pendant 30 jours n'a pas donné de résultats. L'énergie est vidée, la tristesse toujours permanente. La perte de goût et de sens, générale. Je ne pense plus aussi précisément à "lui". C'est plus général : le célibat, la solitude essentielle. Le fait, après le travail, de rentrer chez soi, de passer ses soirées, ses week ends, sa vie quotidienne seul. Ne pas compter pour... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 22:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2015

Manuel de survie à l'usage du quitté

Cours Vois tes amis, les vrais Appelle tes parents, prends Parle à tes frères et soeurs, entends Raconte ton histoire, dis Cours encore Laisse-toi prendre dans les bras d'un ex bienveillant. Mange du chocolat et des biscuits apéro Cours Rappelle ton psy Sois patient Pardonne ta petite énergie Cours Sois tolérant envers ta bousillitude Impose à ton esprit qu'il y a quelqu'un qui t'attend quelque part. Cours Ecoute Bon Iver Pleure Rachète des mouchoirs Sois sûr que tu as le droit Force-toi à croire un tout petit peu... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 22:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 août 2015

Rupture

J'en ai déjà connu, des plus ou moins faciles, des plus ou moins douloureuses, des C'est moi qui quitte et des C'est lui qui quitte et des C'est nous qu'on décide qu'on se quitte. Et puis au printemps 2015, à 36 ans, mon coeur s'est réveillé et s'est ouvert pour quelqu'un, avec qui l'envie et l'intensité étaient partagées, réciproques. Avec cela de plus que je me suis projetée, pour la première fois avec pragmatisme, dans un avenir de couple, un avenir rempli de projets, dont familiaux. Avant, je fantasmais tout ça, j'avais "envie... [Lire la suite]
Posté par Et ma bove a ri à 21:39 - - Commentaires [14] - Permalien [#]